Sécurité

Anciens comzones en Côte d’Ivoire : rebelles un jour…

Issiaka Ouattara, alias Wattao, est désormais le patron de la Garde républicaine. © ISSOUF SANOGO/AFP

Longtemps sulfureux, les anciens comzones sont devenus des piliers de l’armée ivoirienne. Mais la présidentielle approche, et les rivalités politiques s’aiguisent. Resteront-ils dans le rang ?

Mais où est donc Wattao ? En ce début d’année 2018, cela fait des jours que nul ne l’a vu à Abidjan et la ville bruit d’interrogations. Avec son mètre quatre-vingt-dix, ses larges épaules et ses célèbres dents du bonheur, ce fêtard, qui posait fièrement en une des magazines people ivoiriens il y a encore quelques années, ne passe pourtant pas inaperçu.

Pour la deuxième fois en moins de trois ans, Wattao a été envoyé au Maroc. Dans le calme de la prestigieuse Académie royale militaire de Meknès, il effectue six mois de stage, d’où il reviendra, fin mai, avec un diplôme en sécurité et défense. Éloignement punitif ou gratifiante formation ? Un peu des deux.

Patron de la Garde républicaine

Mais certains chuchotent désormais que le colonel pourrait être promu général. Une consécration pour cet ancien cuisinier de l’armée, longtemps rebelle avant de devenir un gradé respectable.

C’en est fini des frasques et du bling-bling : cette forte tête, dont le surnom donné par son professeur de judo a fini par remplacer le nom (Issiaka Ouattara), est désormais discret et sobre. Le sulfureux militaire est devenu le patron de la Garde républicaine, forte de 1 500 hommes. Autant dire l’un des hommes les plus puissants du pays : Wattao est notamment chargé d’assurer la sécurité du président de la République. « C’est un survivant », souffle l’un de ses proches, rappelant que l’on a maintes fois tenté de l’écarter.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte