Voyage

Maroc : voyage à Dar Dbagh Chouara, la tannerie de Fès

Une vue de Dar Dbagh Chouara, site du patrimoine mondial de l'Unesco, au cœur de l'ancienne médina de Fès. © Mosa'ab Elshamy/AP/SIPA

Grâce aux récents programmes de réhabilitation, l’artisanat du cuir de Fès, au Maroc, attire chaque année près d’un million de touristes.

En entrant dans l’une des immenses boutiques de Dbagh Chouara, en plein cœur de la médina de Fès, une sensation de vertige prend le visiteur : des milliers de sacs, de vestes, de babouches accumulés de toutes parts imprègnent les salles d’un très fort parfum de cuir.

Les commerçants fassis se hâtent de tendre aux clients des branches de menthe qu’il faut « mettre sous le nez et respirer très fort comme un masque à gaz », avant de les mener sur le toit.

Gestes inchangés

La vue est impressionnante. Sous un soleil de plomb, des dizaines d’artisans s’affairent pieds nus pour plonger leurs grandes peaux de cuir dans des centaines de cuves de toutes les couleurs, avec, en arrière-plan, vue sur la médina.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte