Politique

Présidentielle au Mali : les communicants français se bousculent auprès des candidats

Un bureau de vote pour les élections législatives du Mali à Gao, le 24 novembre 2013. (photo d'illustration) © Jerome Delay/AP/SIPA

En vue de la présidentielle du 29 juillet, les communicants français sont nombreux auprès des candidats, tels que Soumaïla Cissé, Ibrahim Boubacar Keïta, Cheick Modibo Diarra ou Aliou Boubacar Diallo.

Les communicants français se bousculent auprès des candidats à la présidentielle du 29 juillet. Soumaïla Cissé, le chef de file de l’opposition, est notamment représenté par 35° Nord. Moussa Mara s’était attaché les services de Marc Bousquet (Médiatique, jadis très actif au côté d’Abdoulaye Wade), mais il a depuis rallié Cheick Modibo Diarra.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte