Politique

Affaire Zinsou : l’ancien Premier ministre choisira-t-il la nationalité française ou béninoise ?

Lionel Zinsou, ancien Premier ministre béninois. © Vincent Fournier/JA

Convoqué au tribunal de Cotonou, l’ancien Premier ministre Lionel Zinsou devait choisir la nationalité qu’il souhaitait voir prise en compte dans cette procédure. Une question à laquelle le Franco-Béninois n’a pas répondu.

Lionel Zinsou, l’ancien Premier ministre béninois, ne s’est pas présenté devant le tribunal de première instance de Cotonou, où il était convoqué le 6 juillet dans le cadre du litige qui l’oppose au Burkinabè Mahamadou Bonkoungou, patron d’Ebomaf.

Selon nos sources, Gilbert Ulrich Togbonon, le procureur de la République, lui avait envoyé cette convocation le 8 juin, accompagnée d’un courrier. Dans cette lettre, dont JA a eu connaissance, ce dernier demandait au Franco-Béninois de choisir la nationalité qu’il souhaitait voir prise en compte dans cette procédure. Une question à laquelle Zinsou n’a pas répondu.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte