Diplomatie

Rapprochement Éthiopie-Érythrée : Issayas Afeworki peut souffler

© Glez

En rétablissant leurs relations diplomatiques, l’Éthiopie et l’Érythrée instaurent un climat plus serein permettant entre autres à Issayas Afeworki, le président érythréen, de faire taire pendant un temps les critiques de la communauté internationale à son égard.

Le 8 juillet, l’Éthiopie et l’Érythrée ont rétabli leurs relations diplomatiques, rompues depuis le conflit de 1998-2000 (80 000 morts). Ce rapprochement, qui se produit à la faveur de l’arrivée au pouvoir d’Abiy Ahmed, le Premier ministre éthiopien, est du pain bénit pour Issayas Afeworki, le président érythréen.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte