Politique

Tunisie : que devient Kamel Morjane, ministre des Affaires étrangères sous Ben Ali ?

Kamel Morjane, à Tunis, en 2013 © Ons Abid/J.A.

À 70 ans, Kamel Morjane, ministre de la Défense puis des Affaires étrangères sous Ben Ali, dirige toujours le parti Al Moubadara, qui figure parmi les signataires de l'accord de Carthage.

Ministre de la Défense puis des Affaires étrangères sous Ben Ali, Kamel Morjane a été l’une des rares personnalités de l’ancien régime à détenir un maroquin au lendemain de la révolution. Reconduit à la tête de la diplomatie après la fuite du président et de sa famille, il sera poursuivi quelques jours plus tard pour leur avoir fait délivrer des passeports, avant d’être relaxé.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte