Livres

BD : la guerre n’est pas un jeu d’enfant

Détail d'une planche de "L’envers des nuages", de Rafael Ortiz et Frédéric Richaud, publiée en partenariat avec le CICR. © Gliénat

Sur les 300 000 enfants soldats qu’a dénombrés l’ONU, deux tiers seraient engagés dans des conflits sur le continent.

Enrôlés par le passé dans des milices, notamment en Ouganda et en République démocratique du Congo, ils servent toujours de chair à canon.

Au Nigeria, l’Unicef recensait au début de 2017 pas moins de 83 filles et garçons (dont un bébé) utilisés par Boko Haram comme bombes humaines.

Deux albums nous font vivre le cauchemar du point de vue des enfants. Le scénario de Tamba, l’enfant soldat, est écrit par Marion Achard, ancienne circassienne ayant donné des spectacles dans des camps de réfugiés. L’histoire s’inspire de la Sierra Leone, de la Guinée et de la RD Congo, même si aucun pays n’est nommé. Servie par le dessin rudimentaire de Yann Dégruel, qui s’attarde surtout sur l’expressivité des corps et des visages, elle raconte l’histoire de Tamba, kidnappé à l’âge de 8 ans.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte