BTP & Infrastructures

Avec la Djibouti Free Trade Zone, le pays concrétise ses ambitions régionales

Projet pharaonique, la DIFTTZ inaugurée le 5 juillet, s'étendra dans dix sur 4800 ha. © Yasuyoshi CHIBA/AFP

Avec l’inauguration d’une nouvelle zone franche, appelée à devenir la plus grande d’Afrique, Djibouti affirme son rôle de porte d’entrée vers l’Éthiopie.

En inaugurant, le 5 juillet, la Djibouti Free Trade Zone (DIFTZ), le pays scelle un peu plus encore le destin de hub logistique sous-régional auquel il prétend avec une certaine opiniâtreté depuis plusieurs années.

Treize mois après l’ouverture du Doraleh Multi-Purpose Port (DMPP), construit juste dans le prolongement de la baie Tadjourah, pour 580 millions de dollars (520 millions d’euros), Ismaël Omar Guelleh, le président djiboutien, a dévoilé les 240 ha de la première phase d’un nouveau projet pharaonique, puisque la DIFTZ a vocation à devenir d’ici à 2028 la plus grande zone franche d’Afrique, avec une superficie de 4 800 ha, pour un investissement global de 3,5 milliards de dollars.

Un équipement XXL qui vient s’insérer dans un ensemble d’infrastructures encore plus vaste et en développement permanent depuis l’arrivée du port pétrolier en 2006. Rien qu’en 2017, Djibouti a réceptionné, en plus du DMPP, ses premiers ports décentralisés, à Tadjourah et au Goubet, avant de voir – enfin – la ligne ferroviaire reliant la capitale à Addis-Abeba démarrer ses services au tout début de cette année.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Besoin d'aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte