Politique

Côte d’Ivoire : des proches de Guillaume Soro échappent à un limogeage

Le président ivoirien, Alassane Ouattara. © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Convoqué par Alassane Ouattara, Guillaume Soro a refusé de limoger Moussa Touré et Franklin Nyamsi, deux de ses collaborateurs, accusés d’avoir insulté la secrétaire générale du RDR, Kandia Camara, notamment sur les réseaux sociaux.

Convoqué par Alassane Ouattara, le dimanche 1er juillet, à la résidence présidentielle de la Riviera, Guillaume Soro a renoncé au vol Air France qu’il devait prendre le soir même pour se rendre au Canada, l’entretien, tendu, s’étant prolongé.

Le président de l’Assemblée nationale, qui pensait s’entretenir uniquement avec le chef de l’État, s’est retrouvé également face à Téné Birahima Ouattara, frère d’ADO et ministre des Affaires présidentielles, à Amadou Gon Coulibaly, le Premier ministre, à Henriette Dagri Diabaté, la présidente du RDR, et à Kandia Camara, sa secrétaire générale.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte