Diplomatie

Le MAE du Niger à Paris pour le G5 Sahel, le Maroc s’impatiente pour la Cedeao…

© JA

Kalla Ankourao de passage à Paris pour évoquer le financement conjoint UA-ONU pour le G5, et Rabat s'impatiente de la lenteur avec laquelle est traitée sa candidature à la Cedeao... Chaque semaine, Jeune Afrique vous invite dans les coulisses de la diplomatie africaine.

  • Niger : Kalla Ankourao en éclaireur à Paris

John Thys/AP/SIPA

Après Bruxelles, où il a participé, le 18 juin, à une réunion avec ses homologues du G5 Sahel, Kalla Ankourao, le ministre nigérien des Affaires étrangères, était de passage à Paris. Au Quai d’Orsay, puis à l’Élysée, où il s’est entretenu avec Franck Paris, le « Monsieur Afrique » d’Emmanuel Macron, il a évoqué un financement conjoint UA-ONU pour la force multilatérale du G5 – financement que les Nations unies refusent d’assurer.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte