Politique

Dix choses à savoir sur Thierry Moungalla, le porte-parole du gouvernement congolais

Thierry Moungalla (Congo - Brazzaville), ministre de la communication et des médias. A Paris le 09.10.2015. © Vincent Fournier/JA © Vincent Fournier/JA

Ministre depuis une décennie, porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla, avocat de formation, se distingue par son verbe incisif.

• L’autre Tshaku

Porte-parole du gouvernement du Congo-Brazzaville depuis août 2015, il éprouve de l’« admiration » pour son « aîné », Lambert Mende, qui occupe les mêmes fonctions sur l’autre rive du fleuve Congo. Comme son alter ego, il est surnommé tshaku [« perroquet », en lingala] national.

• Ses modèles

Pour défendre l’image de son pays, il s’est inspiré de François Ibovi, l’ancien ministre de la Communication. Enfant, il apprenait par cœur les discours de Florent Ntsiba (l’actuel directeur de cabinet du chef de l’État), qui occupa les mêmes fonctions de la fin des années 1970 à 1983.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte