Dossier

Cet article est issu du dossier «Mauritanie : bouffée d'air frais»

Voir tout le sommaire
Société

Mauritanie : promotion X-Men à l’École supérieure polytechnique de Nouakchott

Sur le campus de l’École supérieure polytechnique de Nouakchott, dans le centre de la capitale. © Doauda Corera pour JA

L’École supérieure polytechnique de Nouakchott forme des ingénieurs et prépare ses élèves au concours d’entrée à son prestigieux pendant français.

Le colonel-ingénieur Mohamed Ould Mohamed Mahmoud n’est pas peu fier : sept élèves de l’École supérieure polytechnique (ESP) de Nouakchott, qu’il dirige, viennent d’être déclarés admissibles au concours d’entrée à Polytechnique (surnommée l’X), en France – un contingent supérieur à ceux du Maroc et de la Tunisie ! C’est une consécration pour la politique élitiste voulue par le chef de l’État afin de contrebalancer la médiocrité du système éducatif mauritanien, qui obligeait les meilleurs à se former à l’étranger pour devenir ingénieurs.

Créée par décret en 2011, l’ESP est placée sous la double tutelle de l’armée et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, mais c’est le budget des armées qui l’a financée. Son objectif est de former les ingénieurs, les praticiens, les académiciens et les managers dont manque la Mauritanie. Pour cela, elle a reçu pour mission d’assurer une formation initiale débouchant sur le diplôme d’ingénieur d’État, sur le doctorat et sur des formations continues.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte