Dossier

Cet article est issu du dossier «Mauritanie : bouffée d'air frais»

Voir tout le sommaire
Finance

Mauritanie : les partenariats public-privé, un mariage contrarié

L'aéroport de Nouakchott-Oumtounsy, en Mauritanie, inauguré en 2016. © SAM

Favorisés par l’État pour développer les infrastructures, les partenariats public-privé sont freinés par la méfiance entre le monde de l’administration et celui de l’entreprise.

Comme tous les pays en développement, la Mauritanie a un énorme besoin de fonds pour combler ses déficits en infrastructures, et ses capacités de financement autonome sont faibles. Son fort taux d’endettement (supérieur à 70 % de son PIB) l’empêche d’avoir recours aux marchés financiers. La Société nationale des industries minières, « vache à lait » de l’État, a souffert de la chute du prix du fer et n’est plus en état de financer tout et n’importe quoi…

Le gouvernement a compris qu’il était temps de se tourner vers les capitaux privés pour accélérer la croissance et l’emploi. Avec le concours de la Banque mondiale (30 millions de dollars [25,9 millions d’euros]), une loi organisant les partenariats public-privé (PPP) a été adoptée, et ses décrets d’application ont été publiés en novembre 2017.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte