Energie

Face-à-face : joute au fil de l’eau à Dakar entre la SDE, Suez et Veolia

Sur un site de la SDE, à Dakar, en 2015. © Sylvain Cherkaoui pour JA

Les trois entreprises se livrent à une bataille acharnée pour remporter la concession du service public de l'eau dans la capitale sénégalaise. A la manœuvre : Bertrand Camus, vice-président de Suez pour le Moyen-Orient, l'Afrique, l'Asie, l'Inde et le Pacifique ; Patrice Fonlladosa, président Afrique et Moyen-Orient de Veolia et Abdoul Ball, directeur général de la Sénégalaise des eaux.

La bataille fait rage entre la Sénégalaise des eaux (SDE), Suez et Veolia pour remporter la nouvelle concession de l’exploitation et la gestion du service public de l’eau potable en milieu urbain. Selon Dakar, le verdict sera connu avant la fin du mois. La SDE devancerait, d’après les informations de Jeune Afrique, l’opérateur français Suez grâce à une offre financière moins-disante, ce qui, en vertu des termes de l’appel d’offres, suffit à la déclarer vainqueur.

Le bon bilan de la SDE

De surcroît, aux yeux d’Abdoul Ball, patron de la SDE, concessionnaire du contrat d’affermage depuis 1996, son bilan plaide en sa faveur avec une progression du taux d’accès au service de l’eau de 80 à 98 % entre 1996 et 2017 et un rendement du réseau en hausse.

Autre argument, et pas des moindres, la SDE, qui emploie 1 200 nationaux, est contrôlée à 32,2 % par des privés sénégalais, l’État et les

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte