Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : deuxième souffle»

Voir tout le sommaire
Vie des partis

Côte d’Ivoire – Boubakar Koné : « Nous allons dans le sens de l’Histoire »

Boubakar Koné, porte-parole de l'aile dure du FPI. © DR

Alors que Pascal Affi N’Guessan a lancé son courant dans la campagne pour les municipales, la frange radicale du Front populaire ivoirien (FPI) devrait poursuivre, elle, sa politique de boycott. Entretien avec Boubakar Koné, porte-parole de l'aile dure du FPI.

Jeune Afrique : Depuis la chute de Laurent Gbagbo, en 2011, vous avez boycotté tous les scrutins. Le FPI participera-t-il aux élections locales ?

Boubakar Koné : Oui, mais seulement si la Commission électorale indépendante [CEI] est réformée d’ici là. C’est pour cela que nous avons appelé nos militants à ne pas se sentir concernés par la révision de la liste électorale [qui doit se dérouler du 18 au 24 juin] : cette opération est conduite par une CEI illégale et disqualifiée.

Cela fait plusieurs années que vous appelez à une réforme de la CEI sans obtenir gain de cause. Face à cette impasse, n’êtes-vous pas prêt à faire des concessions ?

Nous ne demandons pas de faveur, nous voulons seulement que le jeu électoral soit ouvert et transparent. Nous ne pouvons pas faire confiance à une CEI condamnée de toutes parts. Les Nations unies puis la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples l’ont déclarée illégale. Le gouvernement a même reçu l’injonction de la réformer sous un an. Rien n’a pourtant été fait. C’est inacceptable.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte