Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : deuxième souffle»

Voir tout le sommaire
Vie des partis

Présidentielle en Côte d’Ivoire : le parti Lider peine à trouver ses électeurs

Mamadou Koulibaly, président du Lider Le 1er juin 2011. © Olivier pour JA

Entre dissidence et échecs électoraux, le mouvement Liberté et démocratie pour la République, de Mamadou Koulibaly, est à la croisée des chemins.

Créé le 14 juillet 2011 par celui qui était alors le président de l’Assemblée nationale et, par intérim, le patron du Front patriotique ivoirien (FPI), le mouvement Liberté et démocratie pour la République (Lider) n’a jamais vraiment trouvé ses électeurs. Pourtant, quand Mamadou Koulibaly démissionne et part à la tête d’un groupe de jeunes cadres, tous les observateurs prédisent un séisme au sein du parti de Laurent Gbagbo. Mais Mamadou Koulibaly ne réussit pas à entraîner la base, restée fidèle au chef, détenu dans le Nord depuis sa chute, en avril.

En décembre, le nouveau parti enregistre son premier camouflet public. Alors qu’il présentait plusieurs candidats aux législatives, il ne remporte aucune circonscription. Pis, le président du Lider, candidat en tant que député sortant à Koumassi (Abidjan), récolte à peine 2 % des voix.


>>> A LIRE – Côte d’Ivoire : l’opposition en quête d’un second souffle


Cinq ans plus tard, le parti peut se consoler avec l’élection d’un député à Azaguié, la circonscription natale de Koulibaly. Après le rendez-vous manqué de la présidentielle de 2015, le bilan reste bien maigre. Au point de provoquer quelques tensions au sein d’une formation structurée par et pour son fondateur.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte