Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : deuxième souffle»

Voir tout le sommaire
Mines

Côte d’Ivoire – Mines : quand nickel et bauxite brillent plus que l’or

Premier chargement de nickel au port d’Abidjan, le 14 février. © Port Autonome d’Abidjan

L’exploitation à grande échelle de nouveaux gisements a permis au pays de rejoindre le club des exportateurs de minerais rares.

Après avoir misé sur l’or pendant plusieurs années, la Côte d’Ivoire a trouvé un nouveau filon : les minerais rares exploités à grande échelle. En donnant, mi-avril, le premier coup de pioche à Bongouanou, dans le Centre-Est, le vice-président Daniel Kablan Duncan a permis au pays de rejoindre le club des exportateurs de nickel et de bauxite.

Développé par Lagune Exploitation (LEA), une junior ivoirienne contrôlée par l’homme d’affaires Moumouni Bictogo, le projet vient d’entrer en production, et les premières exportations sont attendues avant la fin de 2018.

Le temps nécessaire pour mobiliser toutes les ressources financières requises. « Nous sommes obligés de nous tourner vers des banques extérieures et des fonds pour financer la mine. Les établissements locaux traînent le pas », a confié Moumouni Bictogo, qui table sur une production annuelle de 315 000 tonnes de bauxite calcinée d’une teneur en alumine de 80 %, pour une cadence d’extraction de 750 000 t.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte