Politique

Bénin : Patrice Talon fait attendre son allié

Le président béninois Patrice Talon reçu à l'Elysée le 26 avril 2016. © Michel Euler/AP/SIPA

La Renaissance du Bénin, parti fondé par la famille Soglo, n'a plus de ministre au gouvernement depuis juin 2017.

Fidèle à Patrice Talon depuis l’éviction de Léhady Soglo, en juin 2017, la Renaissance du Bénin (RB) attend toujours d’entrer au gouvernement. La direction de cette formation avait pourtant reçu l’assurance que l’un de ses membres bénéficierait du léger remaniement auquel le chef de l’État a procédé le 5 juin.


>>> A LIRE – Remaniement au Bénin : la Santé, la Justice et les Transports changent de main


La RB pourra se consoler avec la présence de Cécile Marie José de Dravo-Zinzindohoué à la Cour constitutionnelle. Parente des Soglo, elle est aussi l’épouse d’Abraham Zinzindohoué, le président du parti.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte