Dossier

Cet article est issu du dossier «Tchad : nouvelle République»

Voir tout le sommaire
Pétrole & Gaz

Tchad : second boom pétrolier

Sur le champ de Komé, d’où est acheminé l’or noir tchadien vers le terminal camerounais de Kribi. © DESIREY MINKOH/AFP

Dans la foulée du rééchelonnement de sa dette auprès de Glencore et de la remontée des cours du brut, l’État multiplie la mise en production de nouveaux gisements. Avec des perspectives encourageantes.

«Le Tchad va connaître un deuxième âge d’or pétrolier entre fin 2019 et 2025. » Ministre du Pétrole et de l’Énergie d’août 2016 à mai de cette année, Me Béchir Madet sait plaider pour son secteur. C’est lui qui a obtenu le rééchelonnement de la dette contractée auprès de Glencore pour racheter les parts de l’exploitant du bassin pétrolier de Doba. Une dette dont le remboursement plombait le Trésor tchadien, déjà mis à mal par la baisse des cours pétroliers et dont les recettes sont constituées à 70 % des exportations de brut.

Il a fallu toute l’opiniâtreté des autorités tchadiennes, soutenues par le FMI, pour obtenir un moratoire de deux ans sur les remboursements. Une véritable bouffée d’oxygène pour les finances publiques, au moment même où les cours du brut commençaient à retrouver des couleurs. Le Tchad et ses partenaires privés ont profité de l’embellie pour ressortir des cartons

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte