Politique économique

[Tribune] Le retour de la dette pose la question de l’efficacité de la dépense publique

Par

Président d'Investisseurs & Partenaires (I&P)

Le Congo-Brazzaville fait partie des pays africains bénéficiant de l'initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) © Rebecca Blackwell/AP/SIPA

Entrepreneurs, faites-vous un peu macroéconomistes. Certes, vous êtes souvent mal à l’aise en politique monétaire. Vous n’êtes pas sûrs d’être des experts en franc CFA ni en dollar. Mais il y a un domaine dans lequel il est recommandé d’avoir des opinions : c’est celui de la dette publique.

Cette dette publique, nous pensions en effet tous l’avoir vue fondre avec les grands programmes d’annulation de la fin des années 1990 et du début des années 2000, aux acronymes poétiques : PPTE, IADM…, et plusieurs initiatives d’allégement de la dette bilatérale.

La dette publique africaine était devenue la plus faible du monde, que ce soit en valeur absolue ou en proportion des PIB. Depuis une bonne dizaine d’années, elle remonte régulièrement, passant par exemple de 32 % en 2014 à 45 % en 2017, soit près de 40 % d’augmentation accompagnée d’une forte hausse des taux d’intérêt et d’un faible niveau de recouvrement des recettes publiques.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte