Politique

Guinée équatoriale : quand le contribuable suisse boit la tasse

Teodoro Nguema Obiang Mangue, le fils du président, le 24 janvier 2012 à Mbini-Rio Benito. © ABDELHAK SENNA/AFP

Le contribuable suisse devra prendre en charge l'entretien d'un yacht, appartenant à une société que possède l'État équato-guinéen, après que le ministère public qui souhaitait le vendre a été débouté par le Tribunal fédéral.

Outre l’entretien des véhicules de luxe (JA n° 2995) que la justice helvétique soupçonne d’appartenir au vice-président de la Guinée équatoriale, Teodoro Nguema Obiang Mangue (dit Teodorín), le contribuable suisse devra prendre en charge celui du yacht Ebony Shine, saisi aux Pays-Bas à la demande de Berne, en décembre 2016. L’entretien de ce navire pourrait coûter près de 700 000 euros par an. Une facture à 2,34 millions d’euros Alors que le ministère public souhaitait vendre le bateau pour limiter ces « frais de conservation », il a été débouté par le Tribunal fédéral, le 7 décembre 2017, à la suite du recours de la société Dara,…

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte