Dossier

Cet article est issu du dossier «Tchad : nouvelle République»

Voir tout le sommaire
Politique

Tchad – Albert Pahimi Padacké : « Nous avons remis le pays sur les rails »

Albert Pahimi Padacké. © Capture écran/YouTube/Crans Montana Forum

Contraint à la démission le 3 mai dernier, l'ancien Premier ministre Albert Pahimi Padacké revient sur son bilan et évoque son avenir.

Après sa démission, le 3 mai, en raison de la suppression de la fonction de Premier ministre dans la nouvelle Constitution, Albert Pahimi Padacké revient sur les défis auxquels il a dû faire face depuis son entrée en fonction, en février 2016. Avant d’évoquer son avenir.

Jeune Afrique : À votre arrivée à la primature, vous avez hérité d’une situation complexe. Le pays était en pleine crise socio-économique et en délicatesse avec les bailleurs de fonds. Les choses sont-elles rentrées dans l’ordre ?

Albert Pahimi Padacké : Le pays était alors en ébullition à cause des préparatifs de la présidentielle. Notre première mission était de faire élire le candidat de la majorité. Une fois ce résultat obtenu et la confiance du chef de l’État renouvelée, en août 2016, nous avons pu commencer à travailler pour remettre le pays à flot. Après la chute des cours du brut et les effets de la dette

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte