Dossier

Cet article est issu du dossier «Tchad : nouvelle République»

Voir tout le sommaire
Politique

Tchad : avec la IVe République, des réformes tous azimuts

Idriss Déby Itno © Idriss Déby Itno (Tchad), président de la République, lors d'une interview avec François Soudan (Jeune Afrique) le 18.01.2017 au palais présidentiel. © Vincent Fournier/JA

Ce qui va changer avec le régime de « présidence intégrale » instauré par la IVe République. Et ce qu’en pensent les opposants et la société civile.

En instituant la IVe République, Idriss Déby Itno assurait vouloir réformer les institutions pour renforcer la démocratie et la paix. L’adoption de la nouvelle Constitution a pourtant été loin de faire l’unanimité. Notamment au sein de l’opposition, qui a boycotté l’ensemble du processus. Alors qu’elle conteste depuis 2016 la réélection du chef de l’État pour un cinquième mandat, l’opposition attendait l’ouverture d’un véritable dialogue concernant la définition de cette nouvelle République.

Ne voyant rien venir depuis le palais présidentiel, elle refuse alors de prendre part au forum national organisé en mars. La même logique est ensuite suivie par l’opposition parlementaire, qui a annoncé dès la mi-avril se mettre en congé des activités du Parlement jusqu’au 30 du même mois, date de l’adoption de la nouvelle Constitution.

Changements

Le texte, qui supprime le poste de Premier

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte