Dossier

Cet article est issu du dossier «Tchad : nouvelle République»

Voir tout le sommaire
Agroalimentaire

Agroalimentaire : la viande, prochain pilier de l’économie tchadienne

Centre d’élevage de Bol, dans la région du lac Tchad. © Abdoulaye Barry

Premier exportateur de bétail de la sous-région avec une viande réputée excellente, le pays mise sur l’ouverture d’abattoirs et d’unités de transformation pour doper la filière.

Objectif : 220 000 tonnes. C’est la quantité de viande que souhaite exporter chaque année le Tchad à moyen terme. Soit dix fois plus qu’aujourd’hui. Avec, selon le dernier recensement réalisé au début de mai, 83 millions de têtes de bétail, le pays a le potentiel pour faire mieux. Mais pour que la viande et les produits dérivés de l’élevage deviennent un pilier de son économie, le Tchad ne veut plus se contenter d’exporter ses animaux sur pieds. Il doit transformer.

C’est dans ce but que le gouvernement a décidé, en 2015, de construire neuf abattoirs d’une capacité annuelle de 10 000 à 70 000 tonnes chacun, en complément de celui de Farcha, situé dans la capitale et qui fournit aujourd’hui la quasi-totalité de la production nationale.

Le site de Djarmaya, le plus grand, peut traiter quotidiennement jusqu’à 1 500 bovins, 3 000 ovins et caprins, et 500 camelins

Cofinancements

Deux

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte