Politique

Côte d’Ivoire – Alassane Ouattara : « Je prendrai ma décision en 2020 »

Au moment de l’entretien, le 24 mai 2018, au palais du Plateau © Bastien Baudin/Agence Austral pour Jeune Afrique

Réformes économiques, refondation de l’armée, parti unifié, diplomatie… À deux ans de l’élection présidentielle, les sujets de préoccupation ne manquent pas pour le chef de l’État. Qui a accepté de se livrer à JA.

Le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, est un homme rare en interview. Le dernier entretien qu’il a accordé à Jeune Afrique remonte à cinq ans, quasiment jour pour jour. Pourtant, les sujets de préoccupation ne manquent pas.

Après une année 2017 particulièrement délicate, marquée par deux mutineries au sein de l’armée, par des difficultés économiques liées à la baisse des cours du cacao et du café, mais aussi par de nombreuses grèves dans la fonction publique, la Côte d’Ivoire va mieux.

Mais déjà, tous les regards se tournent vers la présidentielle de 2020. La scène politique, fort logiquement, est en ébullition. Tout le monde s’interroge sur les potentiels candidats et sur la succession présumée de Ouattara. Ce dernier nous a reçus le 24 mai au palais du Plateau pour répondre à nos questions. À sa manière, déterminé, sûr de lui, mais prudent.

Jeune Afrique : L’année

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte