Défense

G5 Sahel : des députés français à Nouakchott

Lors d’une réunion de soutien au G5 Sahel organisée à l’initiative d’Emmanuel Macron, le 13 décembre 2017, au château de La Celle-Saint-Cloud, près de Paris. © HAMILTON/REA

Plusieurs députés français, dont le vice-président de la commission des Affaire étrangères de l'Assemblée nationale, sont actuellement en Mauritanie. L'objectif : instaurer un contrôle parlementaire sur les activités du G5 Sahel.

Après Niamey, Ouagadougou, N’Djamena et Bamako, Jacques Maire, vice-président de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale, est arrivé à Nouakchott lundi 28. Il y restera jusq’au 30 mai.


>>> A LIRE – G5 Sahel : une rencontre avec les bailleurs de fonds prévue fin 2018 à Paris


Amal-Amélia Lakrafi, rapporteure pour la commission des Affaires étrangères sur le G5 Sahel, prend part à cette visite qui vise à instaurer un contrôle parlementaire sur les activités de l’organisation.

Fermer

Je me connecte