Politique

[Tribune] Faisons de l’UA le fer de lance d’une Afrique prospère et en paix

Par

Alioune Sall est docteur en sociologie, directeur exécutif de l’Institut des futurs africains (IFA).

Photo de famille des chefs d'État africains lors du 30ème sommet de l'Union africaine (UA) les 28 et 29 janvier 2018 à Addis Abeba. © Mulugeta Ayene/AP/SIPA

Pour que l'Union africaine soit réellement à la hauteur de ses ambitions, il y a urgence à mettre fin à la dépendance de l'UA vis-à-vis des bailleurs de fonds. Il faut aussi que ses dirigeants aient l'audace d'aborder de front les dossiers de la sécurité et de la question du genre.

Tribune. Le 7e Forum de Tana – rencontre annuelle d’échanges sur la sécurité en Afrique –, qui s’est tenu à Bahir Dar, en Éthiopie, les 21 et 22 avril, a été dominé par le souci stratégique et légitime d’une réforme de l’Union africaine. Sous l’autorité du Rwandais Paul Kagame, cette réforme ne vise ni plus ni moins qu’à faire de l’UA un véhicule majeur d’une « Afrique prospère et en paix… », vision affichée dès 2004 sous le magistère du Malien Alpha Oumar Konaré.

Parmi les priorités de cette réforme figure la réduction de la dépendance de l’organisation continentale vis-à-vis des bailleurs de fonds, pudiquement appelés partenaires techniques et financiers (PTF), qui soutiennent jusqu’à 70 % de ses activités et lui prodiguent des conseils qui reflètent plus leurs intérêts que le point de vue des décideurs, encore moins celui des citoyens africains.

L’Afrique est le continent le plus

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte