Dossier

Cet article est issu du dossier «Présidentielle au Mali : dernière ligne droite»

Voir tout le sommaire
Économie

Infrastructures : Sikobo, une mini-Cedeao au Mali

Les Premiers ministres du Burkina Faso, du Mali et de la Côte d’Ivoire signent la déclaration de création de la ZES, le 14 mai à Sikasso. © spirit mccan

Le lancement de cette zone économique spéciale couvrant Sikasso, Korhogo et Bobo-Dioulasso va révéler le potentiel des trois pays concernés.

La ville de Sikasso, à 375 km au sud de Bamako, est depuis toujours le poumon économique du Mali. Elle est aussi située dans la seule région du pays qui échappe aux attaques des groupes jihadistes. Grenier agricole par excellence, Sikasso est le point d’entrée des marchandises en provenance des ports d’Abidjan, de Lomé et de Cotonou.

Proche de la frontière, la deuxième cité du pays forme en outre, avec les villes burkinabè de Bobo-Dioulasso et ivoirienne de Korhogo, un triangle commercial et stratégique pour l’ensemble de cette région.

« Avantages fiscaux »

C’est pour renforcer cette coopération et favoriser l’intégration sous-régionale que, le 14 mai, a été officiellement créée à Sikasso une zone économique spéciale (ZES), en présence des Premiers ministres malien, Soumeylou Boubèye Maïga, ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, et burkinabè, Paul Kaba Thiéba. Les trois chefs de gouvernement

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte