Société

[Tribune] Algérie-Maroc, une destinée commune

Par

Professeur des universités et membre correspondant de l'Académie nationale de pharmacie, à Paris.

Des migrants subsahariens à Tamanrasset, en Algérie, en 2007. © AIDAN LEWIS/AP/SIPA

Religion, proverbes, poésies, plaisanteries... L’Algérie et le Maroc ont de nombreux éléments en commun. Aujourd’hui, les deux pays font face au drame des migrants du Sahel, pour lequel ils ont à inventer un accueil décent, selon Ali Benmakhlouf.

Une forte émotion m’a étreint lors de mon récent voyage à Tlemcen : voilà une ville dont les relations avec Fès, ma ville natale, furent continues durant des siècles, au point que l’accent, le parler sont encore très proches. Même façon de dire « khay » (« mon frère »), même intonation…

Fès et Tlemcen furent, de la période médiévale jusqu’à la colonisation, des villes de circulation de savoir, d’échange et d’annotation des manuscrits, qui venaient parfois de Grenade, en Espagne, et parvenaient à Tombouctou, au Mali.

Mépris

Plus généralement, l’Algérie et le Maroc partagent une culture commune : la même religion, mais aussi la même façon de se rapporter à la croyance en la sainteté de plusieurs marabouts. Sid Ahmed Tijani, né en Algérie et enterré au Maroc (Fès), est un de ces traits d’union.

Du côté de la population, les jeunes sont le réel défi de ces deux pays : même déficit de

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte