Politique

[Tribune] Quand la Barbade menace Washington

Par

Fouad Laroui est écrivain.

Des militants du Cri panafricain, en soutien à l'ancien président de la Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo, protestent contre la CPI. © Vincent Fournier / JA

Le Botswana vient d’émettre un mandat d’arrêt visant le ministre des Affaires étrangères du Royaume-Uni, Boris Johnson. « Fake news » ? Peut-être pas...

Tribune. On apprend avec intérêt que le gouvernement des îles Fidji a décidé d’interdire à la France de mettre en œuvre sa loi de programmation militaire 2019-2025. L’amiral Ratu Josaia Voreqe Bainimarama, plus connu sous le nom de Frank Bainimarama et qui s’y connaît forcément en affaires militaires, estime que la France ne doit pas porter ses dépenses à 2 % du PIB, comme elle en a l’intention, mais rester plutôt aux environs de 1 %.

Le Botswana vient d’émettre un mandat d’arrêt visant Boris Johnson

— Cela suffit largement, a décrété l’ami Ratu lors d’une récente conférence de presse tenue en sa capitale de Suva.
D’autre part, il n’est pas question de laisser Paris moderniser ses Rafale. Ceux qui volent aujourd’hui peuvent « tenir le coup », selon la mâle expression de l’amiral, jusqu’aux fameuses calendes grecques, qu’Athènes a fixées au 1er janvier 2070.

De son côté, le Botswana

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte