Dossier

Cet article est issu du dossier «George Weah : les cent jours à la tête du Liberia»

Voir tout le sommaire
Politique

Liberia : les trois frères de George Weah embauchés au Port de Monrovia

George Weah, lors de sa prestation de serment à Monrovia, ce lundi 22 janvier 2017. © REUTERS/Thierry Gouegnon

Prince, Walloh et Moses, les trois frères de George Weah, viennent d'être embauchés Port de Monrovia. Des pratiques qui font écho à celles qui ont valu à Ellen Johnson-Sirleaf d'être accusée de népotisme.

L’affaire a rappelé de mauvais souvenirs aux Libériens. Moins de deux mois après l’arrivée de leur frère au pouvoir, Prince, Walloh et Moses Weah ont été embauchés par la directrice du Port de Monrovia, elle-même tout juste nommée. Selon la presse libérienne, tous trois bénéficient de conditions salariales bien plus confortables que leurs collègues.

Des faveurs présumées qui évoquent celles dont auraient bénéficié Charles, Fumba et Robert Sirleaf, les fils d’Ellen Johnson-Sirleaf. Les nominations du premier à la tête de la banque centrale libérienne, du deuxième à celle de l’Agence nationale de sécurité et du troisième à la compagnie pétrolière nationale suscitaient de forts soupçons de népotisme. Ces pratiques ont largement contribué à la grogne des Libériens contre l’ex-présidente.

Fermer

Je me connecte