Dossier

Cet article est issu du dossier «Angola : João Lourenço tiendra-t-il ses promesses économiques ?»

Voir tout le sommaire
Politique économique

Angola : Lourenço face à ses promesses économiques

João Lourenço, le président angolais, en novembre 2017 à Abidjan. © Geert Vanden Wijngaert/AP/SIPA

Si le président Lourenço a su envoyer les bons signaux aux investisseurs dès son élection, il y a neuf mois, son pays, l'Angola, est loin d’être sorti de la crise. Bilan de santé d’une économie encore fragile.

« L’état de grâce est passé. Maintenant, on attend des résultats. » Carlos Rosado, le directeur de l’hebdomadaire Expansão, résume bien le sentiment qui prédomine en Angola. Après l’élection de João Lourenço en août dernier, un vent d’optimisme a soufflé dans le pays, deuxième producteur de pétrole du continent.

Un président sexagénaire succédait à l’homme fort du pays, José Eduardo dos Santos, 75 ans, à la tête du pays depuis trente-huit ans. Le nouveau champion du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA), parti au pouvoir depuis l’indépendance, en 1975, promettait d’être « l’homme du miracle économique angolais ».

Bon signaux

Mais, après neuf mois, l’espoir retombe face à la réalité d’un pays en crise, touché de plein fouet par la baisse des cours du pétrole. Attirer les investissements étrangers, juguler l’endettement, diversifier l’économie et répondre aux attentes

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Lire les autres articles du dossier

Fermer

Je me connecte