Dossier

Cet article est issu du dossier «Sénégal : neuf mois pour convaincre»

Voir tout le sommaire
Green Yellow
Politique

Sénégal : Hôtel de vide

Une affiche, placée devant l’hôtel de ville, présente le décompte des jours passés en détention par Khalifa Sall. © Sylvain Cherkaoui

Dans sa cellule de Rebeuss, où il est incarcéré depuis le 7 mars 2017, l’édile dakarois reçoit les membres de son cabinet, valide ou non les grandes orientations. Mais, à la mairie, son absence se fait sérieusement sentir.

Cris, pleurs, bousculades… Un invraisemblable tohu-bohu s’est emparé du palais de justice de Dakar après la condamnation, le 30 mars, de Khalifa Ababacar Sall à cinq ans de prison ferme. Et, comme à l’accoutumée, ses soutiens ont vitupéré contre une justice accusée d’être aux ordres du pouvoir.

Avec l’annonce de l’appel à la suite de sa condamnation, la saga judiciaire autour de l’affaire Khalifa Sall a encore de beaux jours devant elle. En attendant l’épilogue, qui reste conditionné par l’épuisement de toutes les voies de recours, la mairie de Dakar et ses 3 500 agents doivent fonctionner bon gré mal gré, depuis plus d’un an, sans leur capitaine.

« On s’est organisés pour garantir une certaine continuité », assure une source à la mairie. Depuis sa cellule de la prison de Rebeuss, où il séjourne depuis le 7 mars 2017, l’édile peut recevoir les membres de son cabinet autant de fois

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte