Transport maritime

Face à face : la bataille navale de Aboubaker Omar Hadi (DPFZA) et Sultan Ahmed Bin Sulayem (DP World) à Djibouti

Terminal à conteneurs de Doraleh (Djibouti) géré et opéré par DP World, en 2013 © Vincent Fournier/Jeune Afrique

Rien ne va plus entre l’opérateur DP World et l’autorité portuaire de Djibouti. Déjà en conflit depuis plusieurs années, les deux camps sont à couteaux tirés depuis le 22 février, et la décision prise par les autorités djiboutiennes de résilier le contrat de concession accordé à l’opérateur dubaïote sur le terminal à conteneurs de Doraleh,

DP World  exploitait ce terminal depuis 2008 via la société Doraleh Container Terminal (DCT), détenue à 66 % par l’autorité portuaire de Djibouti et à 33 % par DP World.


>>> À LIRE – Nouvelle escalade entre Djibouti et DP World


En plus de soupçonner les Dubaïotes d’avoir versé plusieurs millions de dollars de commission occulte à son prédécesseur, le président de l’autorité portuaire, Aboubaker Omar Hadi, accuse l’opérateur d’avoir freiné ses investissements sur Doraleh pour favoriser l’émergence de son hub de Jebel Ali, aux Émirats arabes unis.

Selon l’accord, Djibouti ne pouvait développer aucune infrastructure portuaire sur son territoire sans l’aval de DP World. Aboubaker Omar Hadi met en avant le « pouvoir souverain propre à chaque État » pour justifier cette nationalisation des quais, quand Sultan Ahmed Bin Sulayem, le PDG de DP World, qui a engagé une procédure à

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n'êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné à l'édition papier ?
Contactez-nous à mkt@jeuneafrique.com pour bénéficier d'une offre spéciale.

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l'ensemble des articles sur le site et l'application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l'application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d'archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l'offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.

Fermer

Je me connecte