Diplomatie

Maroc : Mohammed VI entre Brazza et Libreville

Mohammed VI, le roi du Maroc, à Paris, le 9 février 2015. © Christophe Ena/AP/SIPA

Lors de sa première visite à Brazzaville depuis 12 ans, Mohammed VI a participé au sommet sur le bassin du Congo et le Fonds bleu avant de présider à la signature de 14 accords de coopération.

La visite de Mohammed VI à Brazzaville, où il ne s’était pas rendu depuis 12 ans, n’est pas passée inaperçue. En voyage officiel au Congo du 28 au 30 avril, le souverain et sa délégation ont occupé une bonne partie de l’hôtel Radisson, et le roi, comme à son habitude, a mis à profit les heures creuses de la soirée pour s’échapper du carcan protocolaire et sillonner les quartiers de Brazza la verte, accompagné de son seul chauffeur congolais.

Visite privée au Gabon

Plus prosaïquement, après avoir participé sept heures durant au sommet sur le bassin du Congo et le Fonds bleu, M6 a présidé, aux côtés de Denis Sassou Nguesso, à la signature de 14 accords de coopération.


>>>– A Lire : Climat : léger report du Sommet de Brazzaville sur le Bassin du Congo


Si, côté marocain, sept ministres et quatre hauts fonctionnaires ont été mis à contribution selon leurs spécialités respectives, le seul ministre des Affaires étrangères Jean-Claude Gakosso a signé 11 accords pour le compte de la partie congolaise : un record !

Mohammed VI s’est ensuite envolé pour le Gabon voisin pour quelques jours de visite privée chez son ami Ali Bongo Ondimba.

Fermer

Je me connecte