Sénégal : Macky Sall hyperactif à Paris

Par Jeune Afrique

Lors d’un précédent entretien à l’Élysée, le 12 juin 2017. © HAMILTON-POOL/SIPASIPA

Le président sénégalais a multiplié les rencontres lors de sa brève « visite privée » à Paris, la semaine dernière. Il a notamment été reçu à l'Élysée par son homologue français, et a pris le temps de recevoir les cadres de son parti, pour mettre de l'ordre en vue de la présidentielle de 2019.

Officiellement en « visite privée » à Paris du 17 au 21 avril, Macky Sall a profité de son séjour pour faire avancer plusieurs dossiers. Dès son arrivée, il a reçu les cadres locaux de son parti, l’Alliance pour la république, pour mettre fin à leurs rivalités internes et resserrer les rangs en vue de la présidentielle de février 2019.

Séjournant à la résidence de l’ambassadeur, le président sénégalais a aussi rappelé aux dirigeants des entreprises françaises chargées de la réalisation du TER Dakar-Diamniadio son intention de l’inaugurer avant la fin de son mandat. L’avancée de cet important chantier a également été abordée par Macky Sall lors de son entretien avec Emmanuel Macron, le 20 avril, à l’Élysée.


>>> A LIRE – Emmanuel Macron au Sénégal : des fonds pour l’éducation et des accords de partenariat économique annoncés


Tous deux ont également évoqué les projets de coopération bilatérale lancés lors de la visite du président français au Sénégal, début février : la mise en place du campus franco-sénégalais, la lutte contre l’érosion côtière à Saint-Louis, ou encore la création d’une école régionale de lutte contre la cybercriminalité à Dakar.

Emmanuel Macron s’est par ailleurs entretenu le même jour avec le chef de l’État ivoirien, Alassane Ouattara, lui aussi en visite privée à Paris dès le 18 avril.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici