Les 50 Africains les plus influents – 42. A’Salfo

Salif Traoré, alias A'Salfo se produit sur scène avec Magic System lors d'un concert marquant le 20ème anniversaire de la création du groupe, à Abidjan (Côte d’Ivoire) le 5 août 2017 © Sia Kambou/AFP

A’Salfo, chanteur ivoirien.

Signe que les magiciens ivoiriens restent un groupe majeur, les Magic System ont fait partout salle comble lors de la tournée organisée pour les vingt ans de leur tube Premier Gaou.

Bien plus qu’un chanteur de zouglou, Salif Traoré, dit A’Salfo, est, à 40 ans, un des parrains de la musique ouest-africaine. Le festival qu’il a créé, le Femua, en est à sa onzième édition et s’est imposé comme un rendez-vous incontournable.


>>> À LIRE – Côte d’Ivoire : à Abidjan, le Femua vise toujours plus haut


Patron de Gaou Productions, A’Salfo est un businessman doublé d’un homme engagé. Sa Fondation Magic System œuvre pour l’éducation en Côte d’Ivoire. Et son titre d’ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco renforce la portée de ses prises de position.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 Africains les plus influents»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici