Les 50 Africains les plus influents – 48. Touria El Glaoui

Touria El Glaoui (Maroc), fondatrice et directrice de 1:54, foire internationale d'art africain contemporain. À Paris, le 11 février 2015 © Vincent Fournier/Jeune Afrique

Touria El Glaoui est la fondatrice de la foire d’art contemporain africain 1-54, au Maroc.

En organisant une édition africaine de la foire d’art contemporain 1-54, qu’elle a créée il y a cinq ans, la Marocaine Touria El Glaoui (44 ans) a atteint l’un des objectifs qu’elle s’était fixés. Après Londres en octobre et New York en mai, il faut désormais compter avec Marrakech fin février.

Petite-fille du pacha de cette ville et fille du peintre Hassan El Glaoui, la jeune femme dirige avec énergie une équipe dynamique, passionnée par la création du continent.


>>> À LIRE – Rencontre avec Touria El Glaoui, fondatrice de la foire d’art contemporain africain 1:54


Événement à vocation commerciale rassemblant des galeristes spécialisés, 1-54 doit aussi son succès (environ 15 000 visiteurs à Londres) aux débats, discussions, rencontres et projets spéciaux organisés à cette occasion. Et Touria El Glaoui peut assurément s’enorgueillir du travail accompli pour la reconnaissance internationale des plasticiens africains.

Lire les autres articles du dossier

«Les 50 Africains les plus influents»

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici