Fermeture de la frontière Mali-Algérie : Soumeylou Boubeye Maïga envoie des vivres à Kidal

Par Jeune Afrique

Soumeylou Boubeye Maïga, le Premier ministre malien, lors de sa visite à Kidal, dans le nord. © DR / Primature Mali.

Le Premier ministre malien a donné son accord pour une livraison de vivres à Kidal, où les denrées de première nécessité peinent à arriver du fait de la fermeture de la frontière avec l'Algérie.

Les frontières algériennes demeurant officiellement fermées, les denrées alimentaires sont de plus en plus rares sur le marché de Kidal, dans le nord du Mali. Une crise dont le député Ahmoudène Ag Iknass et Arbakane Ag Abzayack, le maire de cette ville, ont informé Soumeylou Boubeye Maïga.


>>> A LIRE – Mali : mission accomplie pour Soumeylou Boubeye Maïga à Kidal


Le 23 mars, les deux élus ont expressément demandé au Premier ministre de faire envoyer une cargaison de vivres afin de venir en aide à la population, à deux mois du ramadan. Selon nos sources à la présidence, ordre a été donné de répondre favorablement à cette requête.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici