Bénin : le ministère de l’Urbanisme au centre d’une affaire de surfacturation

Par Jeune Afrique

Patrice Talon à l'Assemblée générale de l'ONU, le 22 septembre 2016. © Richard Drew/AP/SIPA

Suite à une affaire de surfacturation au ministère de l'Urbanisme, le président Patrice Talon est sur le qui-vive et a confié ce dossier au procureur de la République, Gilbert Togbonon. La Brigade économique et financière a déjà procédé à une série d'auditions.

Une affaire de surfacturation au ministère de l’Urbanisme, dans l’acquisition de 84 motos (Honda XL 125 Lek) au profit du projet de gestion des forêts, a suscité l’ire de Patrice Talon. Le chef de l’État a confié ce dossier à Gilbert Togbonon, procureur de la République près le tribunal de première instance de Cotonou.


>>> A LIRE – Grand Format Bénin – Romuald Wadagni : « Il n’y aura aucune concession sur la corruption »


Ce dernier l’a transmis à la Brigade économique et financière, qui a procédé à une série d’auditions. L’autorité de régulation des marchés publics avait préalablement été saisie par le ministère des Finances.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici