Dossier

Cet article est issu du dossier «Engrais : OCP, sans rival sur le continent ?»

Voir tout le sommaire
Agroalimentaire

Engrais : Karim Senhadji, un pilote aux commandes d’OCP Africa

karim_senhadji_ocp © OCP

Lancé il y a tout juste deux ans, OCP Africa, la division Afrique du groupe, connaît déjà son deuxième PDG en la personne de Karim Lotfi Senhadji, 46 ans.

Karim Lotfi Senhadjia en effet succédé à l’étoile filante Tarik Choho, qui a occupé la fonction durant à peine huit mois. Karim Senhadji a un parcours pour le moins atypique. En 1995, il sort diplômé de la prestigieuse École royale de l’air de Marrakech, où il a été formé comme pilote de chasse. Mais un « incident en vol », intervenu en 1994, l’a semble-t-il détourné de son intention première.

Après un bref passage dans une école de commerce, M. Senhadji se tourne vers une carrière de contrôleur de gestion (chez Holcim Maroc, puis chez MediTelecom). Il travaille notamment pour la multinationale espagnole Altadis (tabac, distribution), de 2004 à 2010, et intègre l’école de commerce française Essec Business School (2008-2010).

Un vol direct pour OCP

Son nouveau diplôme obtenu, il entre directement chez OCP au poste de directeur du département contrôle de gestion. Deux ans plus tard, il est promu vice-­président de la branche transport maritime et logistique du groupe puis PDG d’OCP Africa en octobre 2016.

Fermer

Je me connecte