Présidentielle en RD Congo : Didier Etumba Longila, général depuis l’indépendance

Le général Didier Etumba avec des soldats congolais à son arrivée à l'aéroport de Goma, en République démocratique du Congo, le 25 janvier 2009. © WALTER ASTRADA/AFP

Et si le dauphin de Joseph Kabila était, à son image, issu des rangs de l’armée ? Le général d’armée Didier Etumba Longila a, en tout cas, plusieurs atouts dans son jeu.

Après un passage au poste de chef d’état-major du renseignement militaire puis dix ans à occuper celui de chef d’état-major général des forces armées – un record dans l’histoire du pays depuis l’indépendance –, il s’apprête à prendre sa retraite, ce qui devrait lui permettre de se consacrer à d’autres activités. Il est, par ailleurs, l’un des rares responsables militaires du pays à ne pas avoir été sanctionné par l’Union européenne ou les États-Unis.

L’homme s’est tenu éloigné de la politique

Il est enfin originaire de l’ouest du pays, issu du peuple mongo, l’un des quatre principaux groupes ethniques du pays. Formé à l’École royale militaire de Bruxelles, il entretient des rapports relativement cordiaux avec les gradés occidentaux. Reste à savoir si cet homme, qui s’est tenu éloigné de la politique, aura la volonté et les capacités d’occuper un tel poste.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici