Burkina Faso : Yennenga, ville nouvelle, ville complète ?

Par - à Ouagadougou

Échangeur de Dassasgos sur la route de Fada N'gourma à Ouagadougou. © Nyaba Leon Ouedraogo pour JA

Alors que le ville nouvelle de Bassinko n'en est qu'a ses balbutiements, la Burkina Faso a déjà pour projet de construire Yennenga. Cette nouvelle cité mise sur la mixité sociale.

Créée de toutes pièces par l’État en partenariat avec des promoteurs privés, la ville nouvelle de Bassinko, au nord de la capitale, a déjà livré ses premières villas. Ce sont 140 000 maisons qui sortiront de terre. Mais c’est une autre opération immobilière d’envergure portée par la filiale du groupe CGE, fondé par l’entrepreneur Saidou Tiendrébéogo, qui voit le jour : la ville nouvelle de Yennenga.

Un pool bancaire local appuie le projet, pour lequel CGE Immobilier assure avoir apporté 5 milliards de F CFA (7,6 millions d’euros). Le coût total des infrastructures du projet s’élève à près de 50 milliards de F CFA. Conçue pour accueillir jusqu’à 100 000 habitants, Yennenga sera construite sur une superficie de 678 ha, à 15 km au sud de Ouagadougou.

Yennenga : ville dynamique

Les travaux de terrassement du site sont achevés, et l’entreprise, qui indique avoir investi plus de 12 milliards de F CFA, met le cap sur le raccordement en eau et en électricité. Le plan architectural prévoit un boulevard, des commerces et des bureaux et, surtout, un parc d’attractions de 28 ha, ainsi qu’une tour et un complexe hôtelier.

« Nous allons réaliser le projet sur quinze, voire sur dix ans. Nous voulons créer une ville dynamique, attractive, où l’on dort, s’amuse et travaille », explique à Jeune Afrique son concepteur, Christian Vandé Craen, patron de CGE Immobilier. Trois offres de logements – sociaux, économiques et haut de gamme – y seront disponibles à des prix compris entre 8,5 et plus 30 millions de F CFA. Yennenga sera aussi dotée d’une centrale solaire.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici