Dossier

Cet article est issu du dossier «Agroalimentaire : la stratégie de Seabord pour rester numéro 1»

Voir tout le sommaire
Agroalimentaire

Agroalimentaire : Seaboard, une entreprise familiale centenaire

Seabord Corporation © Seabord Corporation

Seaboard vient de racheter les Grands Moulins de Dakar et les Grands Moulins d’Abidjan au groupe Mimran. Cette entreprise américaine fondée en 1918 est une histoire de famille : les Bresky. Présentation.

En 2015, la famille Bresky était selon Fortune la 93e famille américaine la plus riche avec 3,2 milliards de dollars (2,93 milliards d’euros) de patrimoine cumulé. Un montant contesté, qui ne semble pas intégrer la valeur des actions qu’elle détient dans Seaboard, équivalent à 75 % des parts d’après le Wall Street Journal.

La plupart de ses membres vivent toujours à Boston, là même où le grand-père fondateur vivait. En 1918, Otto Bresky rachète le meunier Kansas Flour Mills, et étend ses affaires à coups d’acquisitions de moulins aux États-Unis et à l’international, sous le nom de Rodney Milling. En 1959 naît Seaboard Allied Milling Corporation de la fusion avec Hathaway Industries.

Tournant stratégique

Otto cède peu à peu sa place à son fils Harry, qui devient PDG en 1973. C’est ce dernier qui engage le tournant stratégique de 1982, quand Seaboard vend 40 millions de dollars tous ses moulins domiciliés aux États-Unis à Cargill pour se lancer dans la volaille, la crevette et bientôt le porc. C’est encore lui qui vend, en 2001, les activités volaillères américaines à ConAgra pour 360 millions de dollars.

En 2006, le fils de Harry, Steven, devient directeur général. Réputé « proche des milieux républicains » avec « ses entrées à Washington », selon l’un de ses concurrents, Steven J. Bresky a empoché la bagatelle de 4,75 millions de dollars en 2016, d’après Bloomberg.


 Les hommes clés de Seaboard

  • Greg Stough

Établi à Durban, le vice-président régional de Seaboard Overseas and Trading Group (SOTG) depuis 2009 a d’abord occupé le poste de directeur général de la minoterie de Matadi (RD Congo) à partir de 2003, puis cumulé les deux postes jusqu’en 2016. Diplômé de l’université de l’Illinois, à Urbana-Champaign, cet Américain définit son style managérial comme « agressif ».

  • Christophe Bardy

Vice-président Afrique de l’Ouest de SOTG depuis 2016, ce Suisse, diplômé de la Haute École des sciences agronomiques, forestières et alimentaires de Zollikofen, supervise les activités du groupe en Gambie, au Nigeria et au Ghana. Il cumule ces fonctions avec celles de directeur général de Flour Mills of Ghana Ltd. Il pourrait être chargé des Grands Moulins au Sénégal et en Côte d’Ivoire.

  • David M. Dannov

Président de SOTG depuis 2006, David M. Dannov est établi au siège du groupe à Kansas City, où il supervise entre autres les activités africaines. Il est entré chez Seaboard Corporation en 1996, où il a d’abord occupé le poste de vice-président et de trésorier de Seaboard Overseas pendant dix ans.

Fermer

Je me connecte