En Côte d’Ivoire, l’ex-ministre Jean-Louis Billon prépare son retour

Par Jeune Afrique

Jean-Louis Billon, en 2008. © Camille Millerand pour JA

En juillet, l'ex-ministre du Commerce a été suspendu de ses fonctions au sein du conseil régional du Hambol (Nord). Il élabore désormais sa réintégration.

Alors qu’Alassane Ouattara a annoncé le 31 décembre la tenue des élections sénatoriales, municipales et régionales en 2018, Jean-Louis Billon se prépare à repartir à l’assaut du conseil régional.

Et cette fois-ci sans l’aval du Rassemblement des républicains (RDR), qui l’avait aidé à se faire élire en 2013.

Suspendu de la présidence du conseil régional du Hambol (Nord) en juillet 2017 par le gouvernement, l’ex-ministre du Commerce avait tenté d’attaquer cette décision en justice, avant de se raviser sur les conseils d’Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), dont Billon est l’un des porte-parole.


>>> A LIRE – Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié à la rescousse de Jean-Louis Billon


Bien que la loi fixe la durée d’une telle suspension à trois mois, sans préciser si cette mesure est renouvelable, Billon n’a pas été réintégré. Le gouvernement ne lui a pas désigné de successeur.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici