Planor Afrique : Apollinaire Compaoré, l’opiniâtre

Apollinaire Compaoré, le patron de Planor Afrique. © DR

Le PDG de Planor Afrique, Apollinaire Compaoré pourrait être l'un des entrepreneurs de 2018. Son avenir est plein de projet et son passé montre qu'il a assez de hargne et de patience pour mener à bien ses entreprises.

Opiniâtre, têtu même, Apollinaire Compaoré n’est pas du genre à abandonner. Lorsqu’en 2012 il a décroché la troisième licence de téléphonie au Mali, l’autodidacte burkinabè, fondateur du groupe diversifié Planor Afrique, n’imaginait pas qu’il lui faudrait attendre cinq ans avant de lancer son réseau. Mais malgré le conflit avec son ex-associé Cessé Komé, les difficultés à trouver les financements et les menaces de retrait du précieux sésame par l’État malien, l’homme d’affaires n’a jamais perdu de vue son projet.

A la fin du mois de décembre, Atel, contraction d’Alpha Telecom, démarre ses opérations à Bamako en attendant de s’étendre à d’autres villes du pays. Pour financer l’extension de son réseau, le natif de Koassa, situé à une quarantaine de kilomètres de Ouagadougou, pourra dans quelques mois s’appuyer sur sa propre banque, Wendkuni Bank International, pour laquelle il a obtenu un agrément en octobre.

Assurances

Également actionnaire de deux compagnies d’assurances et propriétaire de Telecel Faso, troisième opérateur du marché burkinabè, Apollinaire Compaoré, 64 ans, voit déjà plus loin et met en œuvre une stratégie faisant converger secteurs financier et télécom. La première étape sera le lancement de Telecel Money au Burkina Faso, un service de transfert d’argent et de paiement de factures.

Déjà 200 000 inscrits


Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Curieux ? Voici un aperçu des newsletters ici