Dossier

Cet article est issu du dossier «Côte d'Ivoire : la présidentielle de 2020, c'est déjà demain»

Voir tout le sommaire
Économie

Côte d’Ivoire : Nasco mise sur la dynamique high-tech

Dans le showroom du groupe, à l’Abidjan Mall. © ISSAM ZEJLY pour JA

Avec son partenaire Samsung, le groupe ivoiro-libanais Sociam lance une gamme de smartphones sous sa propre marque. Et ce n’est là qu’un pan de sa nouvelle stratégie continentale.

Spécialisé dans la fabrication et la distribution de produits électroménagers (réfrigérateurs, machines à laver, climatiseurs, téléviseurs, hi-fi, etc.), Sociam, le représentant exclusif du sud-coréen Samsung Electronics en Côte d’Ivoire, vient d’y lancer la commercialisation de smartphones de sa propre marque, Nasco.

Depuis 2000, cette marque d’entrée de gamme permet au groupe de capter une large clientèle et de s’octroyer 65 % des parts de marché dans l’électroménager, loin devant Whirlpool et Panasonic – seul le sud-coréen LG lui résiste encore.

Créé en 1984 et déjà présent en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Liberia, au Bénin, au Gabon, au Cameroun et en RD Congo, Sociam compte s’implanter dans de nouveaux pays d’Afrique de l’Ouest en 2018, notamment au Sénégal et au Nigeria, un marché extrêmement dynamique sur le créneau de la téléphonie mobile, où, malgré la présence de redoutables concurrents chinois, comme Infinix ou Tecno, le groupe compte faire la différence avec la qualité, conjuguée à des prix raisonnables, de ses appareils.

Projet innovant

Plus de 30 000 exemplaires du Nasco Smartphone – fabriqués dans les usines sud-coréennes de son partenaire Samsung, avec les mêmes innovations technologiques Android que le Galaxy S8 – viennent d’être mis sur le marché ivoirien par Sociam.

Ses propriétaires, les frères Ali Pixie et Nasser Séklaoui, comptent sur leur réseau direct de 200 points de vente pour écouler le stock d’ici à la fin du mois de décembre. « C’est un projet que l’on préparait minutieusement depuis des années. Mais nous continuerons à collaborer avec Samsung pour l’électroménager », confie Nasser Séklaoui, le PDG du groupe, qui compte environ 2 500 employés sur le continent, dont 1 600 en Côte d’Ivoire.

L’objectif de Sociam est d’ouvrir plusieurs grandes surfaces Nasco (2 000 m²) dans le pays, où il présentera exclusivement les produits de sa marque, tout en poursuivant l’extension de son réseau au niveau national pour le porter à 300 showrooms, comme celui qu’il a ouvert fin 2016 au sein du centre Abidjan Mall, dans le quartier Riviéra-Bonoumin, à Cocody. Le groupe entend également augmenter le nombre de ses magasins à l’étranger, notamment au Ghana, son premier marché extérieur. Enfin, d’ici à cinq ans, si l’amélioration du cadre fiscal et douanier le lui permet, il envisage d’ouvrir une usine à Abidjan, où seront fabriqués des téléviseurs, climatiseurs et téléphones Nasco.

Fermer

Je me connecte