Côte d’Ivoire : mission sécurité pour l’Union européenne

Par Jeune Afrique

Des soldats ivoiriens à Abidjan le 23 octobre 2015. © Schalk van Zuydam/AP/SIPA

L’Union européenne (UE) a dépêché en septembre, à Abidjan, le commissaire divisionnaire français Vincent Avoine afin de préparer avec la présidence ivoirienne une réforme en profondeur des services de renseignements.

Cette mission confidentielle et sensible durera un an et demi. Ex-patron des Renseignements généraux des Hauts-de-Seine, Vincent Avoine a aussi officié comme sous-directeur chargé du service de sécurité de défense au sein du Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN).

Sous les ordres de Jean-François Valette, l’ambassadeur de l’UE en Côte d’Ivoire, Vincent Avoine travaille directement avec l’ancien préfet et patron du Conseil national de renseignements Vassiriki Traoré, institution placée sous l’autorité du chef de l’État Alassane Ouattara.

Bruxelles a accéléré la mise en œuvre de plusieurs projets en Côte d’Ivoire, notamment concernant la sécurisation et la réhabilitation de toutes les frontières terrestres.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique