Bénin : Léhady Soglo fourbit ses armes à Paris

Par Jeune Afrique

Léhady Soglo, ancien maire de la ville de Cotonou et fils de l'ancien président de la République. © Lee Gotemi / JA

Depuis Paris, Léhady Soglo continue de contester sa révocation de la mairie de Cotonou. Selon nos informations, il n'envisage pas de rentrer au Bénin pour le moment.

Évincé de la tête de la Renaissance du Bénin (RB) en juin puis révoqué de la mairie de Cotonou fin juillet, Léhady Soglo a préféré quitter son pays sur les conseils de ses avocats. Établi à Paris depuis plusieurs semaines, il organise sa riposte, en contact permanent avec ses ex-collaborateurs. Fin août, il a déposé un premier recours pour « déni de justice » devant la Cour constitutionnelle béninoise, afin de contester son éviction de la mairie.

Le fils de l’ex-président Nicéphore Soglo a introduit une seconde plainte devant la Cour administrative de la cour suprême pour « excès de pouvoir ». Selon nos informations, Soglo ne compte pas regagner le Bénin avant d’avoir épuisé ces dernières procédures judiciaires.

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique