Femmes politiques ivoiriennes d’influence : Mariatou Koné, ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’enfant

Mariatou Kone lors de de la cérémonie de l'ouverture du "Centre d'éducation pour les femmes", à Adiake, le 10 juillet 2017. © Cem Ozdel/Anadolu Agency/AFP

Mariatou Koné, 52 ans, a longtemps travaillé pour la réconciliation du pays après la crise. Elle fait partie des 20 femmes les plus influentes de Côte d'Ivoire identifiées par Jeune Afrique.

Au lendemain de la réélection d’ADO, en 2015, l’arrivée de cette universitaire au gouvernement avait été perçue comme un geste d’ouverture. La tâche de Mariatou Koné : œuvrer à la réconciliation du pays et procéder à l’indemnisation de 316 954 victimes d’exactions pendant la crise que le pays a traversée entre 2002 et 2011.

Réputée intègre, cette anthropologue passée par le Programme national de cohésion sociale faisait figure de candidate idéale. Il fallait en effet faire face à des appétits aiguisés, alors que 10 milliards de F CFA (15 millions d’euros) étaient alloués à cette difficile mission.

Elle est la bonne conscience du gouvernement », résume un observateur

Mariatou Koné a su nouer des liens avec des figures pro-Gbagbo et a même réussi à en convaincre certains de revenir d’exil. Louée pour son sérieux et son énergie, elle n’a cependant pas réussi à empêcher la disparition de ce portefeuille lors du remaniement de janvier 2017, laissant sa mission largement inachevée.

Désormais, elle est ministre de la Solidarité, de la Femme et de la Protection de l’enfant. « Elle est la bonne conscience du gouvernement », résume un observateur.

Lire les autres articles du dossier

«Côte d'Ivoire : les 20 femmes politiques les plus influentes»

Couverture

Exclusivité : - 30% sur votre édition digitale


Couverture

+ LE HORS-SERIE FINANCE OFFERT dans votre abonnement digital. Accédez à toute l'actualité africaine où que vous soyez !

Je m'abonne à Jeune Afrique